RETOUR


 

Les "fiches informatives" :

- Choisir un comportementaliste ou éducateur-



 


 Google-Traduction-Français-en-allemand
 
 Google-Traduction-Français-en-allemand BETA
 
Google-Traduction-Français-en-espagnol
 
 Google-Traduction-Français-en-italien
 
Google-Translate-English to French
 
Google-Traduction-Français-en-japonais     
Översätt webbplatsen på svenska
 
 
Souvent, des propriétaires de chiens, conscients de petits ou gros problèmes que posent leur ami à 4 pattes, désirent faire appel à un éducateur...
Et ce n'est pas toujours simple... il ne suffit pas d'ouvrir un annuaire (ça existe encore ?) ou de faire des recherches sur le net pour trouver la bonne personne qui va leur et vous venir en aide... S'ils veulent faire des recherches correctes, ce sera le parcours du combattant, parsemé de questions et d'incertitudes !
Déjà, ils vont demander à d'autres propriétaires de chiens, pour avoir des adresses, pas trop loin de chez eux malgré tout...
Et dans le meilleur des cas, ils vont aller voir ces différentes adresses pour se faire leur propre idée...
Jusque là c'est très bien... en tout cas bien mieux que d'aller au club canin le plus proche sans chercher à savoir entre quelles mains ils vont placer l'avenir de leur loulou... associé au leur !
Et c'est là que les points d'interrogation fleurissent comme par enchantement, car sur quels critères choisir..???

VOUS voulez un petit coup de main ????
Parce que ne vous imaginez pas que sous prétexte que vous allez chez des « pro », tout va aller bien…
Il y a pro et pro..!

 Chez de "mauvais" pro, peut-être que vous obtiendrez ce que vous désirez avec votre chien (l’obéissance… ?), mais celui-ci sera contraint et malheureux, même si vous ne vous en rendez pas vraiment compte sur le moment !
Vous avez 2 méthodes principales d’éducation :

- la méthode traditionnelle, basée sur la contrainte, même si on ne parle pas réellement de coups (quoique…… !)
- la méthode positive, basée sur une bonne compréhension entre humain et chien, et sur le jeu et les récompenses

En fait, c’est plus l’humain que le chien qui profite de l'éducation, car c'est lui qui doit avoir quelques renseignements et quelques "boutons" sur lesquels appuyer pour obtenir les résultats voulus
Et avec l'édication positive, on lui apprend avant tout à comprendre son chien pour mieux le guider ! Mais pour l'humain, pas de récompense croquette/friandise ! ;)

Le décor étant planté, maintenant vous allez vous rendre sur le terrain, avec ou sans votre chien, pour voir comment se passent les séances d'éducation...
Quelques petits points de détails à avoir à l'esprit lors de ce premier contact, et qui doivent vous faire fuir!
- les chiens portent un collier étrangleur...
- on tire sur les laisses et colliers des chiens qui n'obéissent pas, quand on ne les étrangle pas à moitié
- on crie sur les chiens
- les ordres son accompagnés de gestes de contrainte ("appuyer" sur le chien pour le faire asseoir ou coucher par exemple)
- on prend les chiots par la peau du cou, et même on les secoue, pour les "soumettre"
- on les met sur le dos, voire on les plaque par-terre, toujours pour les soumettre

Là je fais une petite halte pour excpliquer en quoi ces deux manipulations sont dangereuses et traumatisantes pour un chiot... car même si certains vétérinaires  les font également, en vous clamant sur un ton doctoral sans réplique que votre chiot est DOMINANT et qu'il faut que vous montriez que vous êtes le "chef de meute" en instaurant une hiérarchie entre vousDOMINANCE
c'est malgré tout un ramassis de stupidités navrantes et dangereuses pour votre vie future, pendant la 12zaine d'années que va vivre votre toutou en moyenne...... Tout ça au nom de ces fameuses, et surtout FAUSSES, théories sur la DOMINANCE et la HIERARCHIE...
IL NE PEUT Y AVOIR AUCUN DE CES TYPES DE RELATION ENTRE LE CHIEN ET L'HUMAIN!!!!!!!
J'ajouterai que, même encore aujourd'hui, certains professeurs d'écoles vétérinaires continuent de propager ces imbécilités à leurs élèves.... ah on n'en est pas sorti !!!!!!
Alors que les auteurs de ces théories eux-mêmes ont fait amande honorable en reconnaissant s'être lourdement trompés en mettant au point ces visions des choses.
Mais l'idée de dominer plaît trop aux humains, qui se croient supérieurs, juste parce qu'ils sont..... humains...!

En fait, saisir et secouer un chien par la peau du cou c'est signal de mise à mort dans le langage canin.....
Alors imaginez ce que ressent votre chiot, surtout si dans la foulée il est mis sur le dos, soi-disant pour le calmer.....
IL va HURLER sa détresse et finira par, non pas se calmer, mais être tellement choqué qu'il ne réagira plus...
ET là, tout fier, l'éducateur (ou le véto) va vous sortir "Et voilà, il est calmé !!!"
Mais il se moque du devenir mental de ce pauvre chien, ce n'est pas lui qui va vivre avec un chien adulte qui gardera de séquelles de ce genre de séances : peur, agressivité, pas sûr de lui, extrême méfiance envers les humains, etc....!!!

Alors donc... nous en étions à la liste des "détails" à remarquer au centre d'éducation (ou chez un comportementaliste) afin de soit fuir, soit rester en toute confiance.
Un centre d'éducation, si on fait exception de quelques aboiements (normal !) doit être calme... niveau humain en tout cas !
- les chiens sont joyeux, et malgré tout attentifs... surtout aux friandises, mais bon.... ;)
- le ton des éducateurs doit être joyeux, du moins gentil
- les gestes sont calmes, sans énervement..!

Certains centres prônent la méthode positive, mais appliquent quelques points des méthodes traditionnelles et coercitives !
Là, c'est plus difficile à détecter rapidement.....