Google-Traduction-Français-en-allemand
Google-Traduction-Français-en-italien
Google-Traduction-Français-en-espagnol
Google-Translate-English to French
Google-Traduction-Français-en-allemand BETA
Google-Traduction-Français-en-japonais
RETOUR vers akita sans tabou

RETOUR vers "Eleveurs"

Actuellement, avec l’engouement suscité par l'akita inu en France, il n’est pas évident de s’y retrouver au milieu du flot incessant d’annonces d’éleveurs et de particuliers. De nombreux élevages d’akita ont vu le jour au cours de ces dix dernières années, des éleveurs canins déjà en exercice se sont également tournés vers cette race en agrandissant leur élevage, et vu que la population de chiens akita augmente chaque année, beaucoup de particuliers ont fait et font reproduire leur chien à leur tour…

Voici quelques conseils qui vous aideront à choisir un éleveur sérieux et à décrypter les annonces

- Un éleveur possède en général un affixe, et ne produit donc que des chiots inscrits au Lof.
S’il n’a pas d’affixe, l’éleveur possède alors un N° de Siret, attestant que son travail est déclaré.
(ATTENTION: un affixe ne remplace pas un N° de Siret, ce dernier est obligatoire à partir de 2 portées produites par an)

- Un éleveur doit pouvoir vous montrer les parents de votre chiot. A défaut de pourvoir vous présenter le père, qui peut être dans un autre élevage, il aura des photos, des vidéos et vous fournira une adresse pour aller voir le papa des chiots si vous le désirez.

Profitez de votre visite pour observer tous les adultes présents à l’élevage (caractères, comportements envers vous, mais également vis à vis de leurs maîtres...), notez les conditions d’hygiène.… Il est clair qu’un élevage sale (des crottes un peu partout, des gamelles d’eau sales voire vides) ne réunira pas des conditions favorables pour la croissance des chiots.
- Un éleveur doit être le plus transparent possible : vous montrer toutes ses installations (dans la mesure des réglementations d’hygiène), vous présenter tous les papiers concernant le chiot, mais aussi ceux concernant les parents comme les pédigrées définitifs, les résultats de radios et de tests divers.….

- Un éleveur vous parlera avec passion de la race qu'il élève, en vous expliquant les qualités MAIS AUSSI LES DEFAUTS (chez l'akita, il y en a, mieux vaut ne pas fermer les yeux pour éviter les surprises et déconvenues à l'adolescence du chien ou plus tard) inhérents à la race .
Si un éleveur vous affirme qu’un akita peut vivre avec un autre chien du même sexe, que c’est un excellent chien de traîneau, que c’est un chien qui n’a pas besoin d’éducation ou qu’au contraire l’akita doit être cadré très fermement (voire violemment ; retourner sur le dos, secouer par le cou à la moindre bêtise ou incartade ) pour lui "imposer votre domination" : fuyez !

- Un éleveur vous parlera des problèmes génétiques inhérents à la race : maladies génétiques, dysplasie etc.….
Dans ce cas, il doit aussi pouvoir vous dire s’il a eu des cas de chiens malades ou pas, ce qu’il en est etc...
Si un éleveur vous affirme qu’il n’y aura jamais de chiens malades chez lui, il faut se poser des questions car AUCUN éleveur n’est à l’abri d’un problème génétique sur ses lignées ! même celui que vous aurez choisi pour être l'eleveur parfait de votre chiot !
S’il a fait des recherches poussées sur les lignées, s’il connaît parfaitement celle de ses chiens, et s’il fait les mariages de ses chiens en fonction de cela, il aura au moins fait tout son possible pour éviter ces problèmes.

- Un éleveur sérieux fera un suivi de votre chiot, sur une période qui peut être différente d’un éleveur à l’autre : souvent pour les 2 premières années de vie du chiot, parfois sur toute la vie du chiot.
Assurez-vous que l’éleveur qui dit faire ce suivi le fait vraiment, car ce n’est pas toujours le cas.
(C’est très vendeur de le dire, mais c’est autre chose de le faire réellement)
Pour le vérifier, discutez avec des clients de l’élevage qui vous diront si le suivi est bien fait.

- Un éleveur sérieux fera un travail important sur la socialisation du chiot, d’ailleurs dans ce cas, les petits sont souvent élevés à la maison auprès de leur maman. L’idéal étant l’éleveur qui démarre l’éducation du chiot, quelque soit la méthode : clicker, apprentissage naturel etc.…

- ATTENTION aux éleveurs multi-races ! un éleveur qui possède 4-5 races de chiens, voire plus, et un nombre important de chiens ne peut pas faire un travail poussé et approfondi sur la génétique, et surtout, encore moins sur la socialisation des chiots et des parents : en effet, chez ces éleveurs, les chiens et les chiots sont élevés en box, car il est difficile d’élever 3, 4 ou 5 portées (voire plus) en même temps dans une maison !

- ATTENTION aux éleveurs "beau parleur" qui vous tiennent des discours enchanteurs style : "vous êtes merveilleux, ce chiot est fait pour vous", "Mes chiens sont les plus beaux de France..." ou "tous les autres éleveurs sont jaloux de mon élevage..", ou encore "Tous mes clients sont des gens merveilleux.." (alors que l'éleveur ne vous a vu que 2 heures dans sa vie), "Tous mes chiens/chiots sont parfaits et gentils" (le chien parfait n'existe pas) etc...
Certains éleveurs multi-races ont un savoir-faire sur leur discours de vente qui vous ferait acheter un husky pour un Akita.....
Donc méfiance ! L'idéal, lors d'un doute, est de contacter plusieurs éleveurs de même race pour obtenir différents avis.
 

Concernant les annonces dans les journaux ou sur les sites d'annonces en ligne :

Méfiez vous des annonces de particuliers
Il y a bien sur des particuliers sérieux qui font un bon travail mais ils sont fort peu nombreux!
En général, un particulier fait une portée « pour le bien-être de sa chienne » (idée reçue fausse et anthropomorphique).
Mais il ne faut pas se voiler la face, c'est souvent pour des raisons financières et arrondir les fin de mois....

 ATTENTION au particulier qui a plusieurs chiens car il s'agit souvent d'un élevage déguisé et donc, la plupart du temps, du travail non déclaré.
Très souvent aussi, les chiennes reproductrices ne sont pas déclarées ou dans le cas contraire sous d’autres noms. Elles doivent être
« rentables » tous les 6 mois !! c'est épouventable de réduire ces chiennes à des "utérus" et de sacager leur santé et leur bien-être...
En plus d’une stabilité des chiots très aléatoire, sachez que vous n’aurez aucune garantie concernant votre chiot, si vous avez un problème. Votre seul recours sera de faire « tomber » le vendeur.
 

Ce qui est indiqué ici est général, mais bien-entendu, il y a des exceptions : des particuliers sérieux, cela existe, des éleveurs véreux aussi ! Prenez ces indications comme des informations qui peuvent juste vous aider à détecter les marchands de chiens ou les naisseurs attirés par le côté rentable du travail au noir. Ceci est évidemment valable dans tout le milieu canin, pour toutes les races.
 

L’ IDEAL est de visiter plusieurs élevages et de discuter avec différents éleveurs qui vous feront partager leur passion, leur expérience avec l’akita et leur point de vue.
Et discuter avec des propriétaires d’akita est également très enrichissant !

Enfin, sachez que si VOUS, vous choisissez votre élevage, les éleveurs sérieux vont aussi choisir les futurs maîtres de leurs chiots, c’est logique !
Et pour ce faire, ils voudront faire votre connaissance de visu ! Méfiez-vous d’un éleveur qui vous demandera de faire une réservation sur un simple appel téléphonique ou qui vous proposera une « transaction » par courrier, à distance… l’envoi d'un chiot par transporteur !... imaginez le traumatisme pour ce petit être qui vient de quitter sa maman, son monde avec les odeurs de sa famille et se retrouve balloté, seul, sans réconfort, dans une cage...

Quelle personne aimant ses chiens/chiots voudrait les laisser entre des mains totalement inconnues ??

Les fiches "informatives" :

- Comment choisir un éleveur ? -