INDEX

 
 
 
 
RETOUR


 

 
 
 
     Google-Traduction-Français-en-allemand     Google-Traduction-Français-en-allemand BETA     Google-Traduction-Français-en-espagnol      Google-Traduction-Français-en-italien     Google-Translate-English to French     Google-Traduction-Français-en-japonais     Översätt webbplatsen på svenska

SHERPA, akita inu à poils longs,
avant de déclarer l'adénite...
 

.

L'Adénite Sébacée

 
Le VKH                  



 
 

Pourquoi ce site ?

Ce site est dédié à tous les akitas malades, ayant l’adénite sébacée ou le VKH.

En plus de certaines maladies connues dans le monde canin parce qu’elles concernent pratiquement toutes les races de chiens, l’akita est enclin à développer deux maladies génétiques et auto-immunes qui, sans lui être vraiment propres, le place quand même largement en tête de liste : il s’agit de l’adénite sébacée (AS) et du syndrome uvéo-dermatologique (plus fréquement nommé par le Vogt-Koyanagi-Harada (VKH)).

Et d’abord une petite explication, qu’est-ce qu’une maladie auto-immune.. ???
Le système de défense, appelé système immunitaire, se dérègle. Au lieu de  reconnaître  chacun des éléments de l’organisme comme "faisant partie de la maison" et assurer leur protection, il va se mettre à les agresser, comme s'ils étaient étrangers à l’organisme.......!
Et là, les maladies s'en suivent.

Certains diront que ces maladies sont rares..! Eh bien non, elles ne sont pas rares du tout, et deviennent même courantes, au fur et à mesure que la population d’akitas augmente...

Y aurait-il un certain effet de mode pour l’akita, qui est présenté très souvent comme un gros nounours gentil, docile et obéissant, alors qu’il peut être tout cela, MAIS tout en étant TRES DOMINANT avec ses congénères (ne pas essayer de mettre un mâle akita avec un autre mâle ou une femelle akita avec une autre femelle) TRES INDEPENDANT, voire distant et PAS DU TOUT SOUMIS (quitte à se rebeller si on y va « trop fort ») .

C’est un chien à très fort caractère, qui a sa place chez des maîtres qui ont du temps à lui consacrer et qui savent qu’un chien est un être à part entière. L'akita doit avoir sa place dans la famille, mais sans pour cela être assimilé à un enfant !

Et puis un jour.....


"Je fais un rêve….
Je rêve que je ne suis plus malade,
et qu’aucun akita
n’est jamais plus malade…

Depuis que j’ai l’adénite sébacée,
ma vie a tellement changé !"

Ça parait limpide une fois que c’est écrit, mais beaucoup plus difficile à mettre en pratique, surtout avec un akita.. !
Combien de gens disent : « je ne comprends pas mon akita, je ne sais pas comment faire avec lui ! »
Eh oui, cette boule de poils craquante n’est pas livrée avec le « mode d’emploi » !!
Il faut donc vraiment savoir à quoi on s’engage… !

Et en plus de tout cela, il faut savoir affronter ces maladies de plus en plus courantes…
Rien n’est insurmontable, mais il faut déjà choisir un akita en toute connaissance de cause, en ayant toutes les cartes en main, et en ne fermant pas les yeux et les oreilles sur tout ce qui peut être négatif….

Des naisseurs de chiots font des « mariages » sans savoir ce qu’ils font, ce qui aboutit trop souvent à de mauvaises surprises.
Car déjà, en faisant très attention aux croisements, en connaissant la génétique des parents, grands-parents etc… Des éleveurs sérieux arrivent à mettre au monde des chiens malades. Alors……………………………….

D’autant plus que rien n’est sûr et certain concernant la transmission de ces maladies, même s’il y a toutes les « chances » que ce soit héréditaire !

Déjà, ne plus faire reproduire les chiens dont les chiots se sont avérés malades, devrait tomber sous le sens…
C’est un minimum à observer… dont, malheureusement, assez peu de gens, professionnels ou non, se préoccupent ; soit par méconnaissance, soit par inconscience, soit parce qu’ils s’en moquent… !

Et le vrai travail de quelques uns est noyé et détruit par l’attitude des autres.. !
 


 
Il ne s’agit pas ici d’un énième site sur l’akita,
ni d’un site scientifique sur ces maladies !

Nous avons juste voulu faire un site incontournable pour toute personne désirant un akita ou voulant faire une saillie avec son ou ses akitas…
 

Chacun y puisera ce qui lui paraîtra utile sur ces maladies, leurs symptômes, leurs conséquences, et aussi leurs traitements possibles.. !

Car le gros problème de ces deux maladies, c’est qu’elles ne sont pas détectables lorsque le chien est chiot ou même jeune chien.. !
Il n’existe AUCUN moyen de savoir si un chien sera malade, ou même s’il est juste porteur sain de la maladie.. !
 

Aucun test de dépistage n'existe actuellement…………

C’est d'ailleurs ce que cherche l'équipe de vétérinaires et chercheurs du CNRS de RENNES (plus de détails par ici ) en premier lieu...

Votre participation à tous est essentielle pour faire avancer la recherche, et enfin trouver des solutions !

Donc, quand on voit des problèmes, c’est que le chien EST malade, et… il ne reste plus qu’à faire face…

Nous allons vous décrire les symptômes qui doivent vous alerter et vous faire vite courir chez un vétérinaire spécialiste, soit un dermatologue (AS), soit un ophtalmologiste (VKH)… !

Bien sûr, on ne résume pas un akita avec le terme « maladie » - c’est un chien trop extraordinaire pour ça - mais les gens ont de plus en plus l’impression que l’on joue avec les sentiments qu’ils portent à leur chien, et que tout leur explose à la figure le jour où………
 

Au moins jouons la carte de la franchise, et arrêtons de cacher des vérités
de plus en plus évidentes !
Avec des solutions presque inexistances encore à ce jour....