Google-Traduction-Français-en-allemand               Google-Traduction-Français-en-allemand BETA
Google-Traduction-Français-en-espagnol               Google-Traduction-Français-en-italien
Google-Translate-English to French              Google-Traduction-Français-en-japonais
Översätt webbplatsen på svenska
 
 


















 
 
 

 

           
 




Info Santé Inu
Association Loi 1901
3 Allée des Lacs d'Amour 37250 MONTBAZON
Mail : asso.isi@hotmail.fr>
 
 


Lettre de protestation et d'indignation à destination 
des éleveurs d'Akita Inu


   ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Copie adressée à Mr PRUNIER, Président de l'Akita Américain Club de France 
à Mr DESHOMETS, Président du Club Français des Chiens Nordiques
et à Mme Spors, Présidente de l'Association Belge des Akita et des races japonaises apparentées

Chers Eleveurs, 

En 2003, la WUAC (World Union of Akita Clubs) lançait un appel aux éleveurs et propriétaires d’akita, afin de les inciter à participer au projet de recherches à Gôttingen en Allemagne.
Les membres de ce club étaient très déçus, car beaucoup d’éleveurs français refusaient de participer et d'envoyer les éléments demandés par l'université de Göttingen, et donc entravaient, en toute connaissance de cause, ces recherches…
Ne voulant pas que tout le milieu de l'akita apprenne qu’ils avaient des chiens malades, ils préféraient tourner le dos à une éventuelle aide pour leurs chiens… et ceux des autres...

Force est de constater que 11 ans après, RIEN n'a changé !!!!

Les mentalités sont toujours aussi fermées.

Une lueur d'espoir est apparue dans ce ciel d'obscurantisme.

Depuis un an et demi, le CNRS de Rennes lance un vaste programme de recherches sur l'AS et le VKH, l'étude est française, réalisée par un laboratoire public.

Les démarches pour participer à ce programme de recherches sont simples, gratuites et anonymes, on vous demande juste un échantillon sanguin de vos chiens et leur généalogie.

Qu'attendez-vous ?

Nous connaissons vos rengaines d'éleveurs :

- Toutes les lignées sont touchées
- Pour éradiquer la maladie il faudra cesser toute production
- D'autres ont cherché et n'ont rien trouvé

Depuis 2003, nous les entendons, celles là et d'autres plus fantaisistes, soit depuis plus de 11 années et plus personne n'est dupe.

Allez-vous perdurer dans cette inaction l'esprit tranquille ?

Allez-vous continuer à semer la mort ?

Est-ce parce que les recherches n'ont rien donné jusqu'à maintenant qu'il faut cesser de chercher ?

La situation est alarmante, même si chacun de vous continue à annoncer fièrement qu'il n'a jamais eu de chien malade, ou si peu….

Mais alors d'où viennent tous ces chiens avec affixe qui déclarent maladie sur maladie ? Certains chiens cumulant aujourd'hui AS et VKH.

Quoique vous fassiez - ou ne fassiez pas - soyez certains que nous sommes aujourd'hui assez nombreux organisés et dotés d'identités juridiques, sur les réseaux sociaux, sites internet et forums pour faire entendre notre voix et notre indignation.

Tous les jours des propriétaires d'akita nous rejoignent… et eux aussi participent en envoyant les éléments demandés par le CNRS ! Et d'autres les imiteront, et cet immobilisme n'est pas à votre honneur.

Un changement de mentalité est en route, il aura mis 11 années sous l'impulsion de quelques uns.

Un akita de trop est mort aujourd'hui… 
Il s'appelait Kuma, il avait 7 ans. 
Il avait l'adénite sébacée, une hypothyroïdie, et le VKH depuis quelques jours dans l'indifférence totale de son éleveur, qui a tout fait pour effacer les traces de cette portée ! 

Adénite, et VKH, cela fait beaucoup pour un seul chien, vous ne trouvez pas ???

Il est parti doucement, en pleine nuit……

Et vous… vous dormiez, depuis onze années.
 
 

INFO SANTE INU
AKITA SANS TABOU
AKITA HOME
Tous ensemble contre le VKH 

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨ Une vaste opération de recherche s'effectue au CNRS de Rennes, afin de trouver un test de dépistage de ces deux fléaux que sont 
l'Adénite Sébacée et le Syndrome oculo-cutané (plus connu sous le nom de VKH) 
Les éleveurs passant leur temps à fuir leurs responsabilités, et comme tous les propriétaires d'akita, professionnels ou particuliers sont concernés, si vous pouviez, vous les particuliers, vous mobiliser de façon à aider ces chercheurs, en leur fournissant juste un peu de sang et la généalogie de vos akita, malades ou en bonne santé, jeunes ou vieux ! Les frais occasionnés sont pris en charge par le CNRS.

Demandez votre kit pour participer à la recherche du CNRS concernant 
l’adénite sébacée et le VKH


De quoi s'agit-il ? Renseignements ici :

Article du CNRS

Adénite sébacée et Syndrome oculo-cutané (syndrome de Vogt Koyanagi Harada)

Nous venons de commencer une étude concernant les causes génétiques de l'adénite sébacée et du VKH chez l'Akita inu et l'Akita américain en collaboration avec le Dr Eric Guaguère.
Nous sommes actuellement dans la phase de recrutement de prélèvements sanguins de chiens atteints d'adénite sébacée ou de VKH et d'Akitas indemnes, avec leur pedigree et si possible des questionnaires cliniques. 
Nous tenons à disposition des kits et enveloppes pré-payées.
Le principe de cette étude sera de comparer les génomes (ADNs) de chiens atteints avec ceux des chiens sains. 
Pour cela, il nous faut recruter un minimum de 50 chiens atteints et 50 chiens indemnes.

Bien entendu, les chiens LOF sont plus intéressants car cela nous permet d'étudier le mode de transmission de la maladie dans la race, mais tout Akita, surtout atteint est important à prélever.

Ces analyses génétiques et statistiques sont longues à réaliser et sont très onéreuses. 
Le CNRS prend en charge la première partie de collecte des échantillons, mais la recherche de financements sera nécessaire pour poursuivre cette étude, avec si possible des appels à dons.

L'objectif de ces travaux à plus long terme sera de développer un test génétique de dépistage/diagnostic pour les éleveurs et vétérinaires.

Merci à tous pour votre motivation, importante pour l'avancée de ce projet de recherche.

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à nous contacter au 02 23 23 45 09 ou par mail cani-dna@univ-rennes1.fr
   

Faites votre demande de kit par mail ici:

Télécharger le formulaire à remplir par vous et votre véto ici:

Renvoyez le formulaire rempli avec l’échantillon de sang sur EDTA au CNRS. Le kit (pour renvoyer sang et papiers en toute simplicité et sécurité) est gratuit, et les frais de port, pour les résidents de France, également.
 
 
 

Résumé :