Google-Traduction-Français-en-allemand BETA
Google-Traduction-Français-en-espagnol               Google-Traduction-Français-en-italien
Google-Translate-English to French              Google-Traduction-Français-en-japonais
Översätt webbplatsen på svenska
 


















 
 

 

   
 Une autre façon de naviguer sur ce site
 
 


 
 

La DYSPLASIE

La dysplasie de la hanche est un relâchement des ligaments des deux parties de l'articulation de la hanche : la tête du fémur et l'acétabulum.  Ce qui entraîne des lésions très douloureuses du cartilage et parfois une luxation de l'articulation 

On a longtemps cru que cette maladie était héréditaire , transmise par un gène récessif... Mais cette théorie est de plus en plus contestée, favorisant plutôt l'influence de facteurs environnementaux... même s'il semblerait que le "terrain" dysplasique doit être favorable, . 
Mais tous les chiens atteints ne présentent pas les mêmes symptômes car n'étant pas soumis aux mêmes facteurs extérieurs : 

- alimentation : une croissance rapide favorise l'apparition de la dysplasie, 
- poids : un excès de poids, en sollicitant davantage l'articulation favorise également l'apparition de la dysplasie, 
- musculature : à l'inverse une forte musculature du bassin peut compenser la faiblesse des ligaments et ainsi masquer la dysplasie. 
Et certaines races sont plus prédisposées que d'autres. 

Le symptôme principal est la boîterie, plus ou moins prononcée, "à froid", puis aussi "à chaud". 
Mais des chiens peuvent avoir une dysplasie D ou E et ne pas boîter... 

La dysplasie peut tout de même être soignée. Plusieurs techniques sont utilisées selon la gravité des symptômes, de l'utilisation d'anti-inflammatoires à la prothèse de la hanche, en passant par de la réeducation fonctionnelle. La natation est un excellent moyen de prévenir des symptômes handicapants. 

Un examen radiologique des hanches devrait être pratiqué sur tous les chiens devant reproduire, et ceux porteurs de la dysplasie devraient être écartés. Mais malheureusement, cela reste encore trop souvent dans le domaine de la théorie. 

Sur la radio on évalue la façon dont s'emboîte la tête du fémur dans l'acétabulum. On mesure également l'angle de Norberg-Olsson (angle formé par la droite joignant le centre des 2 têtes de fémur avec la droite joignant la tête de fémur avec le rebord de l'acétabulum qui lui correspond). 
_____________ 

Stade A : Aucun signe de dysplasie coaptation parfaite tête fémorale/acétabulum et angle N-O > 105° 

Stade B : Stade intermédiaire mauvaise coaptation tête fémorale/acétabulum et angle N-O > 105° ou bien bonne coaptation tête fémorale/acétabulum mais angle N-O compris entre 100° et 105°

Stade C : Dysplasie légère mauvaise coaptation tête fémorale/acétabulum et angle N-O compris entre 100° et 105° 

Stade D : Dysplasie moyenne mauvaise coaptation tête fémorale/acétabulum et angle N-O compris entre 90° et 100° signes d'arthrose 

Stade E : Dysplasie grave luxation ou subluxation de la tête fémorale/acétabulum et angle N-O < 90° arthrose 
_______________ 

La loi du 22 juin 89 déclare la dysplasie vice rédhibitoire, et l'acheteur peut demander le remboursement ou l'échange de son chien. S'il désire garder son chien, il ne pourra être remboursé que de la moitié du montant. 
  La dysplasie peut aussi être reconnue comme vice caché, l'acheteur dispose d'un mois après la découverte de ce défaut pour engager une procédure . 

POUR EN SAVOIR PLUS cliquez ici.   

   Retour page "SANTE"
...